Ahhhhh, chers abonnés Netflix, une fois que vous aurez fait le tour de toutes les séries (notamment "Orange is the New Black" qui vient de reprendre, la première saison de "Jane The Virgin", terminé "Incredible Kimmy Schmidt", la troisième saison de "Cuckoo" (un cran bien au dessus des deux précédentes) et découvert les bijoux "Master of None", "Love" et "assassination classroom" ) et vu ou revu quelques bons films (The machinist si vous ne l'aviez pas vu par exemple), vous avez pu apercevoir du coin de l'oeil la nouveauté avec Selena Gomez et Paul Rudd. Alors est-ce que ça vaut le détour?

Je l'ai testé pour vous!

264118

 

 

 

 

Un film de Rob Burnett avec Paul Rudd, Selena Gomez et Craig Roberts

SynopsisFace aux nombreuses pertes qu'il doit affronter, un homme prend des cours pour devenir aide soignant, et sa vision du monde s'en trouve changée.

Alors oui je sais, de prime abord, un film avec Paul Rudd n'est pas un gage de finesse dans le jeu d'acteur ni de scénario béton, même s'il sait osciller entre petites productions indépendantes ("Our Idiot Brother"), les comédies touchantes mais un peu grasses d'Apatow et même les grosses productions en costume (parfaitement délectable "Ant-Man"). En plus, un film qui traite du soin aux malades à domicile n'est pas, il faut l'avouer, promesse d'un divertissement léger ou même agréable. Mais, lorgnant un peu du côté d'"intouchables", même si la comparaison s'arrête au duo qui ne colle pas sur le papier, cette toute petite production Netflix réserve bien des surprises. Tout d'abord, le soignant, interprété par Paul Rudd est tout aussi cassé, voir plus, que le jeune garçon dont il est sensé s'occuper. Il est en pleine débâcle dans son mariage et ne se remet pas d'un drame qui remonte à quelques années.

Enfin, c'est ce jeune garçon, brillant Craig Roberts volant la vedette à Rudd dès sa première apparition, qui va redonner un nouveau souffle à cet homme perdu et au film par la même occasion. Jouant de sa personnalité sombre et joueuse, le jeune malade va embarquer les diverses personnes qui vont croiser son chemin dans un voyage initiatique marqué par un humour féroce (parfois un peu lourd) et une tendresse qui triomphe de toutes les difficultés. 

En résumé : Oui c'est parfois un peu indigeste et maladroit mais une vraie leçon de vie s'en dégage et fait du bien par son honnêteté. Un beau et agréable divertissement à savourer un après-midi orageux ou une belle nuit d'été.

Ps : pour les Selenators ; oui elle est tçujours mimi, elle n'est pas mauvaise actrice mais, en tentant le contre-emploi à grand renfort de gros mots et panoplie de bad girl comme dans Springbreakers ; c'est raté... De plus, son personnage n'apporte pas grand chose à l'intrigue.

Note : 6/10