Une série des frères Duffer avec : Winona Ryder, David Harbour et Millie Brown

Synopsis : A Hawkins, en 1983 dans l'Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d'amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre "11" sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…

 

483244

 

En choisissant de situer leur intrigue en 1983, Matt et Ross Duffer ont voulu rescuciter leurs souvenirs d'enfance, deterrant les notres au passage. Le plaisir jouissif de cette série est de pouvoir retrouver tout ce que la production cinématographique de l'époque faisait de mieux. Brandissant en étandard leur passion pour Spielberg et Stephen King (d'ailleurs Eleven fait beaucoup penser à l'éponyme"Charlie"), les jumeaux avancent masqués, distillant subtilement des références à la pelle. Les plus évidentes sont "les Goonies" (le groupe d'enfant qui part à l'aventure) et "Poltergeist" (un enfant qui bascule dans un autre monde) mais on en dénombre bien d'autres par le biais d'affiches des films marquants de cette époque ("Top Gun", "Les dents de la mer",), de clins d'oeil (les combinaisons des scientifiques piqués au culte "Abyss") et surtout tout le matériel de ce temps (téléphone à cadran, talkie-walkie). Soignant les décors et la bande-son jusqu'à ce que le spectateur oublie qu'il regarde une série de 2016 les frères Duffer ont créé une série à ambiance délectable

Se permettant une incursion dans le ciné indé de ces dernières années, le "monde à l'envers" comme l'appelle les jeunes héros, est carrément pompé sur le clinique et noir univers dans lequel tombe les proies de "Elle" dans "Under the Skin". Bref un méli-mélo de déjà-vu qui peut rebuter qu' départ mais la série s'envole au fur et à mesure que le suspense épaissit. S'appuyant sur de jeunes enfants non policés mais très charismatiques, l'intrigue ne manque ni d'humour ni d'intérêt. Seule Winona Ryder finit par lasser, surjouant l'hystérie.

En résumé : une très bonne série à l'ambiance soignée, portée par une écriture et des acteurs convaincants. Divertissement et frissons garantis !

Note : 7/10